VMC

Moteur de la VMC

Sommaire

Une VMC se compose de plusieurs éléments :

  • un moteur doté d'un ventilateur, dont le rôle est d'extraire l'air vicié et de forcer la circulation de l'air dans la maison ;
  • un réseau de gaines (voire deux réseaux dans le cas d'une VMC double flux) ;
  • des bouches d'extraction qui déterminent le débit d'air extrait ;
  • des entrées d'air pour permettre l'arrivée d'air frais. Dans le cas d'une double flux, les entrées d'air sont remplacées par des bouches d'insufflation.

Fonctionnement du moteur de la VMC

La ventilation mécanique contrôlée fonctionne grâce à un dispositif motorisé :

  • Le moteur VMC est situé dans un groupe d'extraction se présentant sous forme d'un caisson.
  • À l'intérieur de celui-ci, un ventilateur force l'air extérieur à rentrer par des ouvertures situées dans les pièces de vie.
  • Grâce à cette mise en dépression, la circulation de l'air se fait à sens unique.

 

Où placer le moteur VMC ?

Le moteur de la VMC est généralement situé dans les combles et suspendu à la charpente. Le fait qu'il soit ainsi désolidarisé de la maison évite la propagation de bruits éventuels :

  • Dans le cas où les combles sont aménagés, le moteur de la VMC peut trouver sa place dans l'espace sous les rampants ou dans un faux plafond.
  • Dans le cas d'un appartement ou d'une maison à toit plat, il existe des caissons compacts pouvant tenir dans un placard. Le bruit est amorti par un système de patins.

Important : la VMC possède un débit nominal calculé pour un fonctionnement du moteur à petite vitesse et un débit forcé avec le moteur à grande vitesse. Un interrupteur permet de basculer d'un mode à l'autre.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de la VMC. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

Aussi dans la rubrique :

Pourquoi faut-il ventiler son habitation ?

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider